Projet Conte et vidéo

MJC Etoile de Vandoeuvre

Projet vidéo Défi Propret

Vandoeuvre



 

accueil
sortie

 

Projet Contes et Comptines, atelier UFAL

djeha et la femme noire from guillaume LOUIS on Vimeo.

Les histoires en version enregistrées
L'homme et sa chance - Loubna et Somiya telechargez cette piste

Public : enfants de Vandoeuvre, association UFAL

Suite au premier projet partagé avec l'UFAL, en 2013 (visible ci dessous), il y avait eu l'idée d'une seconde édition, en partant d'histoires collectées auprès des adultes, et que les enfants se réapproprieraient. Il y avait aussi l'idée de faire participer les adultes sur l'illustration sonore, car certains membres du bureau sont de bons musiciens. Au final, le projet a été revu à la baisse, car les adultes qui font vivre cette association sont également investit dans d'autres projets. Deux histoires ont été reprises par les enfants sur 11 collectées qui leur ont été présentées (consultables ici). Les deux histoires ont été adaptées puis enregistrées, dans des conditions sonores de local associatif de pied d'immeuble... Dans un second temps, les enfants ont été invités à travailler sur l'outil vidéo. Six enfants ont produit deux bandes son, adaptant deux histoires. Sur le temps de la création vidéo, il y avait quatre enfants, qui ont mis en vidéo une de ces histoires.

 

OBJECTIFS - Le respect de son environnement de vie passe par un investissement affectif de ce cadre, par le sens que chacun donne aux lieux qui compose leur quotidien. Or un quartier HLM est pour la plupart des habitants vécu comme un lieu de passage, un espace dans lequel ne peut se construire aucun investissement affectif. Le pari de cette nouvelle démarche d'atelier et de proposer aux enfants de ces quartiers d'y investir de l'imaginaire, de rattacher à certains détails de ces espaces une histoire qu'ils ont eux-même adapté et importé. Un collectage de contes auprès des adultes est dans un premier temps effectué. Puis les enfants choisissent l'histoire qui leur parle le plus, il l'élisent, l'adaptent à leurs mots, leur compréhension, leur environnement. Puis vient le temps de l'enregistrement, de l'illustration sonore avec des instruments de musique, et enfin la mise en image dans un petit film. Cette phase implique un temps d'éducation à l'image, que peut raconter l'image de complémentaire à ce que la bande son raconte déjà? Comment induire du sens, de la mesure, de l'intelligence? Pour la première fois ici, le film a été tourné sur fond vert, avec incrustation de décors inventés et peinds par les enfants, en atelier avec Angélique CHOPOT.


 

Atelier Nos propres jardins

Les histoires en version enregistrées
  Le secret stupéfiant - Loubna et Ryme telechargez cette piste
  L'île perdue - Zinedine et Mohamed telechargez cette piste
  La fée et les deux amies - Ikrame, hafsa et Shirine telechargez cette piste

Public : enfants de Vandoeuvre

Ce projet est le premier atelier porté financièrement par l'association PHILODART, dans le cadre d'un projet de colelctage porté à Vandoeuvre les Nancy: Jardin secret, jardin d'enfance. La participation au projet propreté initié par le partenaire MMH, nous a permis de rencontrer les associations locales de Vandoeuvre Est, et de développer avec l'UFAL, l'Union des Franco-Algériens de Lorraine, un atelier d'invention d'histoire mêlant écriture et illustration, aboutissant à un livre cd. 7 enfants ont participé jusqu'au bout à ce projet qui a duré 6 mois, de janvier à juin 2013.

 

OBJECTIFS - Proposer à des enfants de Vandoeuvre un projet artistique menant à la création d'un livre CD, au cours duquel il vont découvrir la culture du conte, et différentes techniques et principes d'illustration. Proposer un partenariat actif avec l'UFAL lui permettant de participer au projet propreté de MMH en encadrant un atelier innovant et original. Répondre à la proposition de collaboration de MMH sur un projet d'amélioration du cadre de vie, en proposant de façon complémentaire aux autres associations une approche sous l'angle artistique.

 

BILAN - Cet atelier partagé à deux intervenants (un conteur et une illustratrice), a permi de proposer un projet plus aboutit que lorsqu'un seul intervenant le porte. le rtyhme d1h30 à 2h hebdomadaire a été un réel confort pour prendre le temps de développer le projet. Avec ce rythme, lL'enfant peut davantage être au centre de chaque étape d'élaboration de l'objet finit, il peut découvrir et s'impliquer dans les étapes de finition (mise en page du livre, illustration sonore des contes) qui jusqu'ici nous étaient réservées. De plus, l'engagement de toute l'équipe de l'UFAL a permis de rattraper les séances perdues par les aménagements scolaires, et de réaliser ce projet dans un confort d'encadrement permanent. Les enfants étaient curieux et réceptifs, très productifs. C'est toujours l'étape d'enregistrement du conte, pour le CD qui pose un peu problème, surtout dans un local situé au rez de chaussé d'un immeuble où le hall d'entrée amplifie chaque bruit... mais sur cette étape aussi, l'engagement de l'UFAL allait jusqu'à informer les habitant et aménager leurs entrées et sorties durant les séances d'enregistrement.

Trois histoires ont été inventées, toutes abordant la thématique de propreté ou de vie avec l'autre: une princesse qui échange sa vie avec une sorcière et découvre son antre dégoûtant, un dragon et un dynosaure, rois d'une même ïle qu'ils détruisent sans le savoir, une fée et une ogresse qui se retrouvent collées ensemble au point que leurs envies et leurs goûts se mélangent... le paris de rester avant tout dans du conte a été réussit, tout en collant à la thématique de MMH qui a semblé satisfait du résultat de cet atelier, et a décidé de le valoriser au sein de sa maison mère par une exposition prévue pour la rentrée de septembre 2013.