Projet Conte et vidéo

MJC Etoile de Vandoeuvre

Projet vidéo Défi Propret

Vandoeuvre



 

 
accueil
sortie

 

Atelier Conte et Vidéo. Des histoires partagées
avec la MJC Etoile de Vandoeuvre

belhoul au musee from guillaume LOUIS on Vimeo.

aventures de chacal from guillaume LOUIS on Vimeo.

Public : 16 enfants du centre de loisir (8-12 ans), atelier sur 3 journées, dans le cadre du projet "Contes et Comptines d'ici et d'ailleurs"

Ce projet a été réalisé dans le cadre d'un projet subventionné sur Vandoeuvre, et porté par l'association PHILODART. Des histoires ont été collectées auprès d'adultes à qui est toujours posé la question: "Quelles histoires de votre connaissance jugez-vous intéressantes à transmettre aux nouvelles générations?". Ainsi 8 contes et fables ont été proposées aux grands enfants du centre de loisirs de la MJC Etoile, sur la semaine du 16 au 20 février 2015. Ils ont ainsi choisi 3 histoires qu'ils ont été invités à adapter d'après leurs mots, leur culture partagée, leurs référents. Ensuite l'histoire a été enregistrée au studio d'enregistrement de la mjc Etoile. Enfin, sur une journée, chaque groupe a élaboré un scénraio vidéo et réalisé un petit tournage dans Vandoeuvre, au abords de la MJC.

 

OBJECTIFS - Permettre à des enfants de Vandoeuvre Est de s'approprier le patrimoine culturel de leurs aînés et de l'absorber dans leur environnement et leur culture actuelle. Proposer un projet artistique collectif dans lequel l'enfant découvre la démarche d'appropriation d'histoire, les techniques d'enregistrement en studio (voix et musique), ainsi que la démarche de création vidéo (film, stop-motion).

 

ORGANISATION - Journée 1 (2h):Présentation du projet, constitution du groupe, partage de 8 histoires collectées, sélection de 3 histoires.
Constitution des sous-groupes prenant en charge les différentes histoires ou parties d’histoire. Décision de fusion entre le chacal devenu malin et le chacal et sa queue. 3 sous-groupe se partagerons cette histoire (en 3 parties : chacal et renard, chacal et lion, puis chacal et sa queue). Un autre groupe choisit l’histoire de Belhoul et la porte.
Adaptation des histoires à la culture des enfants, au cadre de Vandoeuvre. Choix de garder des personnages animaux pour l’histoire du chacal, les lieux adaptés sont ceux que connaissent les enfants à Vandoeuvre: Chez Ibrahim, ou derrière le centre des nations. L’autre groupe garde Belhoul pour l’idiot du village, mais le place dans un musée.
Voir l'évolution des histoires sélectionnées.

Journée 2: Rafraîchissement des histoires, répartition des voix pour l’enregistrement, entrainement devant les autres. Présentation des instruments de musique pouvant servir à l’accompagnement sonore de l’enregistrement: Une Kora, une lyre, un Kalimba, un Sensula, Une Derbouka, des petites percussions.
Enregistrement des histoires et musiques par groupes. Chaque groupe est venu séparément au studio d'enregistrement sur l'après-midi. Enregistrement du texte raconté (non lu), avec un soutient lors de la construction des phrases, privilègiant les phrases courtes, compréhensibles facilement. L'accompagnement se fait en fonction de l'aisance de chacun: certains répètent et donnent le ton sur des phrases élaborées les unes après les autres, d'autres ont préparé ou font preuve d'assurance avec des premières intentions parfaitement improvisées. L'attention est portée au silence des autres dans la cabine et à la clarté de ce qui est raconté. Ensuite, chaque enfant choisi un instrument, et enregistre un petit morceau improvisé ou un peu répété, décidant ensuite à quel passage de l'histoire cette illustration sonore ou cet ambiance musicale correspond.

Cliquez sur les bandes sons pour les écouter
télécharger la bande son télécharger la bande son
télécharger la bande son
télécharger la bande son

Journée 3: Ecoute des bandes sons. Elaboration des scénarii de tournage. La grande difficulté sur cette tranche d'âge, c'est de pouvoir envisager que l'image ne colle pas forcément au texte, et notamment d'envisager qu'il soit possible de filmer des gens pour une histoire qui parle d'animaux... Comment des filles se comportent en poules ou en hyène? Comment un garçon fait le chacal? Comment résister à la tentation du déguisement? Quand Belhoul parle de son lit, pourquoi ne pas filmer un lit? Le rôle des animateurs a été important sur cette étape, pour aider les enfants à tomber d'accord sur un ensemble de plans réalisables juste avec le décors urbain (autour de la MJC) et celui propre à la MJC. 2 séquences en STOP MOTION on été réalisées.

Journée 4: Présentation des vidéos aux enfants.

 

EVALUATION - Un projet qui a pu fonctionner grâce à l'ouverture d'esprit et la disponibilité de l'équipe d'animation qui a su me laisser une certaine liberté de travail, tout en se rendant très disponible pour jouer son rôle et accompagner les enfants dans un cadre nouveau. Un grand merci à la bienveillante Aryelle, à l'ingénieux Sami, à la généreuse Elise, et à Anissa pour la souplesse d'organisation et l'intégration de cette activité à leur programme d'animation.

Le groupe d'enfants est un groupe très vivant, et en même temps très encadré par un ensemble de règles et de rituels posés par l'équipe d'animation. Chaque débordement de comportement est aussitôt gèré par un animateur ou le directeur. Ce qui m'a permi de centrer mon rapport au enfants sur le projet que je leur proposais. Sur les 20 enfants du groupe des 8/12 ans, j'avais prévu de me restreindre à 12, pour des question de qualité de rendu, mais devant les 16 mains levées, montrant leur intérêt devant le projet proposé, je n'ai pas fait de sélection, et la présence des animateurs a permi de faire avec tout ce groupe. Ils ont été très vifs, très réactifs, sur les histoires, honêtes sur leurs incertitudes et leurs questionnements, et très content de découvrir le studio, de manier la vidéo, et de découvrir le rendu le dernier jour. La MJC me renverra plus tard les retour des enfants, et des parents sur cette action.

L'implication aussi du directeur du centre de loisirs, Wilfried Morel ainsi que Romane, l'ingénieur son (qui a ouvert pour la première fois les portes du studio d'enregistrement pour des enfants), a été centrale dans le bon déroulement du projet. L'enregistrement en studio a permi d'avoir enfin une bonne qualité de son, sans perturbation de moteur de camion ou de bruits d'entrée d'immeuble ou d'usagers du local association dans lesquel généralement ont lieu ce genre d'enregistrement ... ces conditions sont assez rares pour être appréciées à leur juste valeur.