Projet Conte et vidéo

MJC Etoile de Vandoeuvre

Projet vidéo Défi Propret

Vandoeuvre



 

accueil
sortie

 

Atelier STOP MOTION, Fête de la science,
avec la MJC Nomade de Vandoeuvre les Nancy

film tortue avec voix from guillaume LOUIS on Vimeo.

Public : création collective, classes d'écoles, bénévoles de l'atelier, chercheurs, et familles

Voici un projet original qui m'a été proposé par Joël Morel, animateur informatique de la MJC nomade, et qui développe dans le cadre de ses ateliers permanents et ponctuels, des projet autour de la technique du STOP MOTION: la réalisation de film d'animations image par image, soit à l'aide de création assistées à l'ordinateur, soit avec des web-cam Haute Définition. Pour réaliser un projet couvrant une semaine entière de manifestation, lors de la fête de la science, il était à la recherche d'un partenariat artistique, à la fois pour trouver une histoire sur laquelle tous les groupes puissent travailler, mais aussi pour avoir une aide technique sur le montage, la création d'une bande son, et la préparation de l'atelier pour parvenir à l'ensemble des plan devant permettre la création du film.

 

OBJECTIFS - Faire découvrir au public, par la technique du Stop motion, le fonctionnement de l'image en mouvement. Faire collaborer un grand nombre de personnes à un projet commun.

 

ORGANISATION - Joël MOREL a choisi le conte de la Tortue qui devient reine, conte africain pouvant plaire à un large public et portant en lui des valeurs de tolérance autour d'une question d'identité. Le conte choisi a été découpé en 80 plans dans sa version originale. Une quinzaine de petits films d'explication ont été réalisés, en plans séquences, dans lesquels je raconte les différents passages de cette histoire, et où je donne quelques indications, notamment pour que les enfants comprennent que leur quelques secondes de contribution contribura au projet global. Ensuite, Joël MOREL encadrait l'atelier sur toute la semaine de manifestation, avec l'aide des bénévoles de l'atelier informatique de la MJC Nomade. Le public était scolaire (maternelle et primaires) en semaine, centres de loisirs et familles le mercredi, et familial les samedi et dimanche. Etait prévu une transmission chaque soir des images ou des plans réalisés durant la journée, afin que je puisse faire un montage et travailler rapidement sur la bande son. L'animation des images a été réalisée avec le logitiel libre MonkeyJam. Le montage et l'intégration du son ont été fait sur mes logitiels personnels. Le projet de départ était prévu sans voix, l'incrustation du texte permettant de comprendre l'histoire. Mais une version avec ma voix racontant l'histoire a été demandée par les porteurs du projet, afin de valoriser le résultat auprès de leurs partenaires. Un conteur qui était prêt à se taire... ça a faillit les choquer.

 

EVALUATION - Le responsable de l'atelier a du affronter en début de semaine les doutes, ainsi que les difficultés techniques et logistique d'un projet tout de même assez ambitieux. Il a du s'adapter aux réalités des groupes, avec notamment des grosses différences de production selon l'âge des enfants, et produire un gros travail de retouches des images, pour compenser la brillance des tableaux weleda sur lesquels les prises de vue se sont effectuées. Le découpage par plans a été revu et corrigé, et réadapté à ces réalités. Les premières images ne me sont parvenues qu'à partir de mercredi et dans un certain désordre, il a fallu être souple et s'adapter. Une petite minute de film muet a tout de même pu être montrée le samedi matin, et j'ai pu sur le week-end obtenir certains plans qui auraient pu cruellement manquer pour la compréhension de l'histoire. Joël MOREL ayant préféré se libèrer du cadre contraignant du scénario pour favoriser l'éveil au film d'animation, le montage du film a pris beaucoup de temps, nécessitant une adaptation constante du scénario aux séquences reçues. Sur la finition du projet, ma posture était quelque peu délicate, le film devant répondre à des objectifs assez divers: rattraper les difficultés de tournage, valoriser un travail de groupe, mettre en avant les partenaires du projet, laisser une place aux partenaires financier tout en valorisant d'avantage les porteurs. Il a fallut répondre à différentes d'exigeances, dont certaines s'éloignaient de la simple valorisation d'un projet artistique de médiation scientifique.

Projet porté par Nicolas Aubertin de la MJC Nomade, et par Véronique Poirel de L'inria

 

Film réalisé par Daniel Boulanger