accueil
sortie

 

Atelier TAP Varangéville

l'île dans le ciel from Chardon Débonnaire on Vimeo.

 

Pegase et Fennec from Chardon Débonnaire on Vimeo.

Public : 11 enfants de l'école de Dommartin sous Amance

Ces deux histoires ont été créées lors d'un atelier proposé en Temps d'Activité Périscolaire (TAP) sur le second trimestre 2017/2018. Sur un rythme de 1h15 par semaine, avec des interventions conjointes entre Guillaume LOUIS (contes, enregistrement, vidéo) et Floriane GILLMETT (coordination et illustrations). Un groupe d'enfants très vif et intérssé, curieux des instruments et histoires partagées, et volontaire sur les exercices proposés. Voici donc deux histoires en format court. Chaque enfin y a créé un personnage avec des attributs (objet magique, habitation, particularité, aspect...), et a associé son personnage à d'autres afin d'élaborer une histoire en groupe. Les deux histoires évoquent un affrontement, l'une pour une histoire de trahison, et l'autre pour garder son territoire. Ce n'était pas induit par la thématique, c'est ce qui est sorti des enfants, et ce qu'ils trouvent dans les histoires qui les nourrissent.

 

OBJECTIFS - Proposer aux enfants un projet artistique menant à la création d'une vidéo de conte mimé, au cours duquel ils vont découvrir la culture du conte, l'enregistrement et l'illustration sonore, la création d'un scénario, l'illutration de décors, et le tournage sur fond vert.Leur offrir un temps d'éveil aux contes, à l'imaginaire, aux instruments de musique, aux textures et techniques d'illustration et de vidéo, dans un projet commun. Les initier à la création en groupe, et la mobilisation d'une créativité qui alimente un exercice de décision démocratique.


DÉROULEMENT - Après un éveil aux histoires, à la poésie, à l'extra-ordinaire du quotidien, un travail de création de personnage a posé les premières pierres du projet. Puis les personnages se sont affinés, précisés (on est sorti des archétypes du conte pour une version personnelle, propre à l'enfant). Puis les personnages se sont rencontrés, des alliances se sont formées, des antagonismes. Et sur une troisième étape, les histoires ont émergé, se sont ordonnées et précisées. Tantôt en dictée à l'adulte, tantôt en écriture, elles ont mûrit pour pouvoir être racontées devant un micro. Entre temps, des séances d'illustration ont permi de créer les personnages, leurs lieux, et de créer un grand décors en peinture pour le lieu principal de chaque histoire. Deux séances ont été consacrées à l'enregistrement: voix, puis instruments de musique. Et restait la dernière étape: la découverte de l'écriture d'un scénario (les séquences, les plans...), et enfin le tournage sur fond vert.


BILAN - C'est le premier atelier d'art mélangés réalisé en mixte non pas avec un ou une autre artiste, mais avec une animatrice périscolaire du TAP, sur ce niveau. Nous avions réalisé un projet partagé au TAP de Saizerais avec des enfants de maternelle. Le résultat est probablement moins artistique que les ateliers précédemment réalisés avec Angélique Chopot: les productions étaient plus nombreuses et élaborées. Mais nous avons eu deux grandes fresques, une pour chaque histoire, représentant le décors principal, et dans laquelle chaque enfant a collaboré. Moins de quantité donc, un aspect "éducation artistique" moins développé, mais une dimension collaborative propre à l'éducation populaire, bien présente. Les deux groupes ayant formé les deux histoires ont été très différents. L'un avançant méthodiquement à chaque séance, l'autre adorant rigoler, et davantage improviser. l'un consciencieux et soucieux du processus démocratique, l'autre soucieux de ne pas trop en faire (en même temps l'atelier vient après une rude journée d'école). C'est un soulagement d'avoir pu réaliser ces deux vidéos dans les temps.